Parce que les vacances, c'est essentiel.

L'ANCV signe avec l'Etat son 1er COP

À l’occasion de ses trente ans, l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) formalise pour la première fois un contrat d’objectifs et de performance (COP) avec l’État.

Il fixe les orientations stratégiques pour la période 2013-2016. Sylvia Pinel, ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, Jean-Pierre Artiganave, président du conseil d’administration de l’ANCV et Philippe Laval, directeur général de l’ANCV, ont signé ce contrat le 15 novembre, en présence de Monsieur André Henry ancien ministre du Temps libre, en clôture du colloque national organisé à la Bibliothèque nationale de France - site François Mitterrand à Paris.

Principal opérateur des politiques sociales du tourisme, l’ANCV se voit confortée dans sa mission solidaire et sociale qui vise à favoriser les vacances pour le plus grand nombre. Ce contrat d’objectifs et de performance constitue pour la première fois une stratégie concertée entre l’Agence et l’Etat. Il traduit la volonté réaffirmée des pouvoirs publics de faire de l’ANCV un acteur essentiel de la politique de départ en vacances pour tous.

Quatre grands axes de développement :
Établi en concertation avec toutes les parties prenantes impliquées dans la gouvernance de l’Agence, ce contrat d’objectifs et de performance adopté par le conseil d’administration du 8 novembre dernier, fixe quatre axes stratégiques pour la période 2013-2016 :

  • Le développement de l’accès aux vacances pour le plus grand nombre

L’Agence doit poursuivre ses efforts pour renforcer la diffusion du Chèque-Vacances auprès des salariés. Elle doit d’ici fin 2016 augmenter le volume d’émission des Chèques-Vacances, avec une progression de plus de 10 %, accroître le nombre de bénéficiaires, avec 400 000 bénéficiaires de Chèque-Vacances supplémentaires et poursuivre une stratégie de fidélisation de ses clients (comités d’entreprise & assimilés).

  • Le déploiement de l’action sociale et solidaire

L’Agence doit renforcer la diffusion du Chèque-Vacances auprès des salariés des petites entreprises de moins de 50 salariés, avec pour objectif de toucher 200 000 salariés à l’horizon 2016. Le soutien au départ en vacances par les politiques sociales de l’Agence est réaffirmé, avec le lancement d’un nouveau dispositif à destination des jeunes adultes de 18 à 25 ans. Objectif à terme :
20 000 jeunes aidés en 2016. Par ailleurs, la progression du budget de soutien aux équipements du tourisme social est réaffirmée, avec un investissement de 40 millions d’euros de 2012 à 2016.

  • La dématérialisation du Chèque-Vacances

L’Agence doit poursuivre la dématérialisation de la relation client en améliorant ses outils, avec pour objectif d’atteindre 90% de taux de commande en ligne du Chèque-Vacances à l’horizon 2016.

Il s’agit également pour l’Agence d’anticiper la dématérialisation du Chèque-Vacances et de lancer une réflexion concertée sur le passage du titre papier au titre numérique. Une expérimentation ciblée sur un titre dématérialisé est prévue pour début 2015 auprès de la fonction publique d’État et préfigurera la dématérialisation totale ou partielle du Chèque-Vacances à horizon 2017.

  • L’amélioration de la performance

L’Agence va améliorer sa performance par une maitrise des ses équilibres économiques et par le placement de 100% de sa trésorerie en Investissement Socialement Responsable (ISR).

L’ANCV s’engage ainsi avec ce contrat d’objectifs et de performance à mettre toute son expertise et son savoir-faire au service de l’accès aux vacances pour tous.

Lire le communiqué de presse