Départ en vacances des travailleurs handicapés

115 000 travailleurs handicapés exercent une activité dans les 2 000 ESAT en France. Beaucoup d’entre eux ne partent pas en vacances pour des raisons économiques, mais aussi par manque d’autonomie. Ces travailleurs n’ayant pas le statut de salariés, ils bénéficient de peu d’aide directe au départ en vacances et le surcoût lié au handicap augmente considérablement le prix des séjours adaptés.

Le partenariat avec le Comité National de Coordination de l’Action en faveur des personnes Handicapées initié en 2009 a pour finalité de favoriser le départ en vacances des travailleurs handicapés en ESAT à travers une enveloppe d’au moins 750 € par personne constituée :

  • des Chèques-Vacances « classiques » destinés à financer la base du séjour de vacances, mis en place au sein des ESAT sous forme d’épargne ;
  • des Chèques-Vacances destinés à compenser le surcoût lié au handicap, sommes allouées sous forme d’une aide à la personne de l’ANCV et du CCAH au travers de financements de ses membres adhérents et notamment les caisses de retraite complémentaire.

Un appel à projets a été lancé en mai 2009 auprès des ESAT gérés par l’APF et l’UNAPEI et ce sont plus de 250 travailleurs handicapés qui ont pu bénéficier d’une aide et réaliser leur projet de vacances dès cet été. En 2010 cette action devrait être largement amplifiée.

A lire : la lettre du CCAH n° 15 directement sur le site

Pour obtenir plus d’infos téléchargez le pdf : la lettre en pdf

Fondée en 1971, association reconnue d’utilité publique, le CCAH rassemble aujourd’hui des groupes de protection sociale, des entreprises, des mutuelles, des comités d’entreprise et 20 associations nationales représentatives des personnes handicapées.

Le CCAH a pour missions :

  • de financer des projets améliorant l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de handicap ;
  • d’accompagner et orienter les personnes en situation de handicap et leur famille ;
  • d’être un pôle de conseils, d’échanges et d’informations.

Pour plus d’infos visitez le site : le site internet

Revenir en haut de la page