Le Chèque-Vacances plébiscité par les Français

Plébiscité par les salariés, le Chèque-Vacances voit son volume d’émission continuer de progresser (+4,3% au premier semestre 2013), démontrant l’engouement des Français à son égard. L’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) enregistre des performances à la hausse sur l’ensemble de ses clients, avec notamment une percée continue sur le marché des entreprises de moins de 50 salariés (+8%), qui représente aujourd’hui 1 client sur 3. Une augmentation que le Chèque-Vacances doit à la demande toujours plus importante des salariés (+ 380 000 en deux ans *) et aux choix que font les comités d’entreprises, dans un contexte économique morose. Cette croissance permet de renforcer l’action de solidarité en direction des publics éloignés des vacances, répondant ainsi à l’une des missions prioritaires de l’Agence.

Les salariés au cœur de la demande de Chèques-Vacances
Dans un contexte économique morose, les Français ont malgré tout de plus en plus besoin de vacances et le réaffirment. D’une manière générale, ils tendent à faire évoluer leur comportement face aux vacances (baisse des intentions de départ en vacances, diminution de la durée de séjour et du budget)** et sont de plus en plus nombreux à faire appel au Chèque-Vacances (+380 000 ces deux dernières années). Au cœur de la politique sociale des entreprises et des comités d’entreprises, ce dernier permet de se constituer un budget vacances sous la forme d’une épargne en douceur. Grâce à lui, ce sont plus de 9 millions de Français qui vont ainsi pouvoir améliorer leur pouvoir d’achat cet été.

Une progression qui profite à l’économie du tourisme
L’utilisation des Chèques-Vacances impacte aujourd’hui l’ensemble du secteur touristique et dynamise concrètement l’économie des territoires et l’emploi. Il est accepté à travers un réseau de plus de 170 000 professionnels du tourisme et des loisirs. Ainsi, l’an dernier, 31% des Chèques-Vacances émis ont été utilisés pour l’hébergement, 29% pour la restauration, 24% pour les voyages et transports, 12% pour les loisirs (sportifs et détente) et 4% pour la culture et la découverte. Le Chèque-Vacances évolue aussi avec son temps ! Depuis le 1er janvier 2013, on le découvre « dématérialisé » à travers l’offre Liber-t Vacances, proposée en collaboration avec les sociétés d’autoroutes. Permettant tous les atouts du télépéage, cette offre a déjà été adoptée par plus de 50 000 bénéficiaires.

Le Chèque-Vacances est aussi un chèque solidaire au cœur de la politique sociale du tourisme : il permet de financer des programmes d’action sociale en faveur des publics les plus éloignés des vacances (travailleurs pauvres, familles monoparentales, jeunes en difficulté, personnes âgées isolées et personnes en situation de handicap). Des dispositifs qui ont profité en 2012 à 210 000 personnes économiquement et socialement fragiles.

 

 

 

 

Revenir en haut de la page