Au 30 juin 2014 : + 4% pour les Chèques-Vacances

Plébiscité par de nombreux CE et dirigeants d’entreprises, le Chèque-Vacances voit le nombre de ses bénéficiaires accroitre et son volume d’émission continuer de progresser (+4% au premier semestre 2014), démontrant l’engouement à son égard. Cette croissance permet de renforcer l’action de solidarité en direction des publics éloignés des vacances, répondant ainsi à la mission de l’Agence de favoriser le départ en vacances du plus grand nombre.

Perspectives à fin 2014 (vs fin 2013)

Objectifs 2014 : 4,135 millions de bénéficiaires (vs 3,970 millions)
Volume d’émission du Chèque-Vacances : 1,559 milliard (vs 1,479 milliard)

Le Chèque-Vacances : un facilitateur de départ en vacances, notamment pour les bénéficiaires les plus modestes

Selon une étude menée en 2013* , les bénéficiaires de Chèques-Vacances sont davantage partis en vacances (73%) que les non bénéficiaires (64%). L’étude montre également que le Chèque-Vacances sert principalement les salariés les plus modestes. Pour exemple, 67 % des employés / ouvriers bénéficiaires sont partis en vacances, vs 52% de non bénéficiaires. Une donnée qui se vérifie dans les foyers aux revenus les plus faibles (< 3000 €), avec 66% de partants parmi les bénéficiaires (vs 55% parmi les non bénéficiaires).

Le Chèque-Vacances : un atout pour l’économie touristique

Parallèlement, l’étude montre que les Chèques-Vacances favorisent les séjours en hébergements marchands**, pour 61% des bénéficiaires (vs 50% pour les non bénéficiaires). Une donnée qui confirme que l’utilisation des Chèques-Vacances impacte l’ensemble du secteur touristique et dynamise concrètement l’économie des territoires et l’emploi. Il est aujourd’hui accepté à travers un réseau de plus de 170 000 professionnels du tourisme et des loisirs.

Le Chèque-Vacances : un outil solidaire au cœur de la politique sociale du tourisme

Par ailleurs, grâce aux excédents de gestion qu’il génère, le Chèque-Vacances permet de financer des programmes d’action sociale en faveur des publics les plus éloignés des vacances (travailleurs pauvres, familles monoparentales, jeunes en difficulté, personnes âgées isolées et personnes en situation de handicap). Des dispositifs qui ont profité en 2013 à 226 000 personnes économiquement et socialement fragiles et à la rénovation de 22 équipements touristiques à vocation sociale.

Un nouveau programme d’aide au départ en vacances pour les 18 à 25 ans

Conformément à l’un des objectifs du Contrat d’Objectifs et de Performance signé avec l’Etat sur la période 2013/2016, et répondant à sa mission solidaire, l’ANCV a lancé, fin avril dernier, www.depart1825.com, un nouveau programme d’action sociale destiné aux jeunes de 18 à 25 ans, qui vise l’autonomie et la mobilité des jeunes et l’acquisition d’une culture vacances. Le site depart1825.com propose des offres variées de séjours à petits prix, des conseils et un coup de pouce financier, sous conditions de ressources ou de situation.

>> Plus d'informations sur Depart1825

*Enquête LH2 menée via le panel d'internautes de GMI auprès de 810 bénéficiaires Chèques-Vacances et 2741 non bénéficiaires Chèques-Vacances salariés du secteur privé > 50 salariés et agents des trois fonctions publiques. Terrain du 28 juin au 7 juillet 2013.

**Hébergements marchands : hôtels, campings, locations à un particulier ou dans une structure, chambres d'hôtes / B&B / gîtes, … vs hébergements non marchands : famille, amis et résidence secondaire du foyer.

L’ANCV, UN ACTEUR MAJEUR DU TOURISME SOCIAL

L’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) est un établissement public à caractère industriel et commercial, crée en 1982. Outil des politiques sociales du tourisme, l’ANCV assure une mission d’intérêt général : « développer l’accès aux vacances et aux loisirs pour tous, et notamment les personnes les plus fragiles ».

Pour ce faire, l’ANCV élabore et développe une offre globale de produits et programmes spécifiques à vocation sociale, selon un modèle inédit qui positionne la performance économique au service des politiques sociales de l’Etat.

L’ANCV commercialise le Chèque-Vacances auprès d’employeurs, de comités d’entreprises, les CAF et les Collectivités. En 2013, le Chèque-Vacances bénéficie directement à près de 4 millions de salariés, soit 10 millions de personnes avec leur famille et représente un volume d’émission de près de 1,5 milliard d’euros.

Autonome financièrement, l’ANCV affecte la quasi-totalité de ses excédents de gestion au développement de 4 programmes à vocation sociale et socio-éducative au bénéfice de 4 publics cibles : les personnes âgées ; les jeunes ; les familles notamment monoparentales, les personnes en situation de handicap. La mobilisation et l’engagement d’un vaste réseau de 3500 partenaires (collectivités territoriales, associations humanitaires, comités d’entreprise et autres organismes sociaux) permettent à l’ANCV de remplir cette mission unique au service des politiques sociales du tourisme visant à réduire les inégalités.

En 2013, les programmes d’action sociale ont permis au niveau national, le départ en vacances de 226.000 personnes fragilisées, soit plus de 1 million de journées vacances et le soutien de 22 équipements touristiques à vocation sociale.

L’ANCV, grâce au Chèque-Vacances, joue aussi un rôle essentiel dans le développement de l’emploi et de l’activité économique dans les régions. Elle injecte chaque année 1,5 milliard d’euros dans l’économie du tourisme. L’Agence s’appuie sur un réseau de 170 000 professionnels du tourisme et des loisirs.

Plus d’informations : www.ancv.com

Contact presse

Joëlle MUZEAU
Tél.: 01 34 29 53 53
jmuzeau@ancv.fr

Marine Magder (Meanings)
Tél : 01 45 49 29 79
marine.magder@meanings.fr

Revenir en haut de la page