Bernard Loquais : "Les vacances accessibles pour tous"

Passionné par la montagne et très impliqué dans l'accueil des personnes en situation de handicap, Bernard Loquais est responsable de l'association ANAE (Association Nationale d'Animation et d'Education). Il tire un bilan très positif des travaux d’agrandissement du Chalet de la Grande Casse. Grâce au soutien financier de l'ANCV et de nombreux partenaires (Conseil Général de la Savoie, Conseil Régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, Schneider Electric, APICIL, Malakoff Médéric, CCAH, Fondation RTE, France Active), son établissement est passé de 55 à 130 lits après un an et demi de travaux. Son centre de vacances appartient à l'association ANAE dont la vocation est de favoriser l'accès aux loisirs pour les personnes handicapées.

Nous sommes l'un des rares centres de vacances en montagne pour tous les publics y compris ceux qui sont en situation de handicap. Notre pertinence réside dans la globalité de l'offre touristique et des services que nous proposons autour du handicap 

Quel bilan tirez-vous de ces travaux d'aménagement ?

Pralognan-la-Vanoise est une petite station de montagne, très familiale, qui compte environ 8000  lits touristiques et différent types d’hébergement (résidences hôteliere, centres de vacances UCPA, Vacanciel, Ternelia, meublés touristiques...). Le Chalet de la Grande Casse a une forte vocation sur le handicap. Les travaux d'agrandissement ont permis de doubler la capacité d'accueil. Nous avons inauguré notre nouveau chalet en décembre dernier. C'est une montée en qualité et en quantité.

Nous pouvons accueillir beaucoup plus de vacanciers : des groupes avec des éducateurs et professionnels de l'action médico-sociale, des familles concernées par le handicap, des séjours d'enfants classiques (colonies de vacances ou classes découvertes) et des séjours propres à l'association ANAE (3 semaines de séjours pour les enfants handicapés avec un projet pédagogique). Grâce au doublement de notre capacité d'accueil, nous sommes devenus l'un des trois plus grands centres de vacances en montagne adapté aux personnes en situation de handicap.

 

Quelles sont les retombées directes et indirectes de l'agrandissement de votre Chalet ?

En terme de chiffre d'affaires, c'est très concret : pour la saison d'hiver (de décembre à mi-avril), nous sommes passés de 260 000 euros avec 55 lits à 440 000 euros avec 130 lits ! Nous tablons également sur une hausse de 80 000 euros pour la saison estivale grâce à la capacité d'hébergement doublé. Ce succès commercial s'accompagne de création d'emplois : nous avons crée un poste permanent de directrice adjointe en novembre dernier, et nous avons doublé le recrutement de l'équipe saisonnière, passant de 4 à 8 personnes (deux personnes recrutées sont d'ailleurs originaires de Pralognan). Nous avons aussi généré plus de trafics et d'activités sur les remontées mécaniques et les cours de ski. Nous sommes devenus un acteur économique local important.

La montagne est-elle facilement accessible aux personnes en situation de handicap ?

La montagne en hiver comme en été est un espace de liberté et d'évasion extraordinaire. Un séjour en montagne a des effets plus que bénéfiques sur les personnes en situation de handicap. Au Chalet de la Grande Casse, nous proposons une offre globale sur l'accueil de ce public, avec des chambres accessibles (salles de bain, chambres spacieuses...), mais aussi du mobilier adapté à la demande (lit médicalisé, chaises de douche...). Au-delà de l’hébergement, nous proposons aussi des activités adaptées de loisirs. Par exemple, en hiver, nos vacanciers en situation de handicap peuvent pratiquer du ski avec du matériel adapté et un moniteur spécialisé (pilote fauteuil ski). En été, c'est le vélo quatre roues (Fauteuil Tout Terrain, Cimgo). On peut accompagner tout type de handicap.

Revenir en haut de la page