CAP’ Loisirs Sportifs, un nouveau dispositif

Le vendredi 13 juillet 2012, l’UCPA en présence de M.Hindemeyer, Directeur Général de l'UCPA, les élus de la Fédération Française Handisport, la Fédération Française de Sport Adapté et Bernard Noulin, vice président du conseil d’administration de l’ANCV, ont inauguré leur nouveau projet commun à vocation sportive et éducative : CAP’ Loisirs Sportifs.

C'est la base régionale de plein air et de loisirs du Port aux Cerises de Draveil (Essonne) qui a accueilli les structures participant à la mise en place de ce dispositif innovant en présence de personnalités représentant le Ministère des sports, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, la Région Île-de-France, le Conseil général de l’Essonne étant représentée par M. Hoeltgen, Conseiller général chargé de la vie associative, le Comité régional sport adapté IDF, le Comité départemental 91, le Comité régional handi, la DDCS 91, le service des sports de la Mairie de Paris, EPS magazine et des établissements médico-sociaux.

Un engagement solidaire

Depuis sa création en 1965, l’UCPA - Union nationale des Centres sportifs de Plein Air, a pour vocation de rendre accessibles les sports de plein air au plus grand nombre de jeunes, sans discrimination, dans la lignée de son projet humaniste et social.

L’ANCV est depuis 1998, un partenaire fidèle et engagé avec l’UCPA. Dans une volonté commune, de voir leur partenariat évoluer vers plus de cohérence avec une meilleure lisibilité, l’Agence participe très en amont au cadrage des actions soutenues dès l’émergence du projet, plutôt que de se voir solliciter sous un angle exclusivement financier pour des d’actions déjà prédéfinies.

Bernard Noulin, vice président du conseil d’administration de l’ANCV, a rappelé le principe du modèle économique de l’Agence permettant de favoriser l'accès aux vacances pour tous. Le budget de l’action sociale provient des résultats de l'ANCV qui sont obtenus uniquement par le choix des salariés d’acquérir le titre, avec une bonification des Comités d’entreprise ou des employeurs, sans aucune autre subvention.

Dans son intervention, il souligne :

« Que le partenariat ANCV – UCPA est un soutien à la pratique sportive et au départ en vacances de publics fragilisés (plus de 24.000 personnes en 2011, dont nombre de personnes en situation de handicap).
Il rappelle également que l'ANCV doit contribuer à faire reculer les phénomènes d’intolérance, et d' exclusion si présents dans notre société et qui touchent aussi les personnes handicapés».

Jeunesse et handicap, la mixité contre l’isolement

CAP’ Loisirs Sportifs propose des cycles d’activités sportives directement sur les lieux de vie ou de passage d’enfants et de jeunes handicapés. Les activités sont diversifiées et intègrent un contenu pédagogique très étudié.

Les séances d’activités seront préparées en lien avec les structures médico-sociales qui accueilleront les Espaces Sportifs Mobiles, afin de les adapter et de faire en sorte qu’elles s’inscrivent dans le prolongement du projet pédagogique de chaque structure.

Cette mise en œuvre répond en partie aux difficultés d’accessibilité aux équipements sportifs et aux transports rencontrées par les personnes handicapées. L’objectif est de créer une passerelle vers la pratique sportive régulière des enfants et des jeunes en situation de handicap.

Au total, ce sont près de 600 enfants et jeunes en situation de handicap qui seront concernés pour accompagner le développement de CAP’ Loisirs Sportifs.

> Télécharger le communiqué de presse de l'UCPA

Revenir en haut de la page