Gille Caire : "Entre 7 et 12 Mds €, ce sont les retombées économiques du Chèque-Vacances"

Gilles Caire1spécialiste de l’économie du tourisme et des vacances à l’université de Poitiers, décrypte les retombées directes et indirectes du Chèque-Vacances dans l'économie touristique.

 
Que représente le poids économique du tourisme en France ?
Pour le mesurer, l’indicateur le plus pertinent est la consommation touristique intérieure. Cet indicateur prend en compte les dépenses des touristes français et étrangers sur notre territoire. Selon les derniers chiffres de l’INSEE (2013), il atteint 157 Mds€, soit 7,4 % du produit intérieur brut (PIB). Le secteur du tourisme génère également 1,3 million d’emplois. C’est la première activité économique, devant l’automobile ou l’agro-alimentaire ! Les deux tiers de la consommation touristique sont réalisés par les Français (dont 80 % pour l’hébergement, le transport et la restauration) et un tiers par les touristes étrangers.
 
Quel rôle joue le tourisme dans l’aménagement et le développement des territoires ?
La consommation touristique intérieure se concentre pour moitié sur trois régions : Île-de-France (27 %), PACA (13 %) et Rhône-Alpes (12 %). Cependant, en termes de dépenses touristiques par rapport au PIB régional, la Corse est très impactée par le tourisme (30 % de son activité économique), ainsi que la région PACA (13 %) et le Languedoc-Roussillon (13 %). Les mouvements de population en haute saison sont un autre effet du tourisme, avec des impacts positifs sur l’économie, mais négatifs sur l’environnement (gestion des déchets et de l’eau).
 
Quelles sont les retombées économiques du Chèque-Vacances dans l’économie du tourisme ?
Il ne représente que 1 % de la consommation touristique intérieure, mais ses retombées économiques globales se situent dans une fourchette de 7 à 12 Mds€ ! En effet, lorsqu’un utilisateur de Chèque-Vacances dépense 1 €, il débourse, en fait, 2 à 3 € supplémentaires sous une autre forme, auxquels s’ajoute l’effet multiplicateur du tourisme (entre 1,5 et 2). Autrement dit, 1 euro de Chèque- Vacances génère 4 à 6 euros de retombées économiques globales. C’est considérable pour l’économie du tourisme en France, et cela mériterait une étude plus approfondie.
 
Auteur de “L’évolution du public des villages de vacances associatifs en France. L’exemple de VVF“, in Diekman A. et Jolin L. (dir.), Regards croisés sur le tourisme social dans le monde, Presses de l’Université du Québec, 2013, 
p. 89-100..
Revenir en haut de la page