L’ANCV et les Eclaireuses Eclaireurs de France

A l’occasion du centenaire de l’association laïque du scoutisme français en 2011, l’ANCV participe aux grands rassemblements du 11 au 13 juin dans 4 villes de France : Carcassonne, Lille, Metz et Nantes.
Depuis plus de 20 ans, l’ANCV est engagée aux côtés des Éclés pour soutenir les départs en vacances des enfants et des jeunes adultes en situation de handicap mental. Délégué national en charge du développement et de la communication de l’association, Denis Hawner explique les valeurs du scoutisme laïc et revient sur le partenariat avec l’ANCV.

Quels sont les principes et les valeurs défendues par votre association ?

Denis Hawner : « Notre association est l’unique mouvement laïc de scoutisme en France. Nous défendons cinq grandes valeurs : la laïcité, la co-éducation, la démocratie, la solidarité et l’ouverture, et, enfin, l’éco-citoyenneté. La laïcité est au cœur de notre démarche éducative et de nos engagements. Depuis 1945, nous sommes agréés par le ministère de l’Education Nationale en tant qu’association qui prolonge l’action de l’enseignement public.»
2011 est l’année du centenaire des Eclaireurs et Eclaireuses de France.

Quels sont les grands rendez-vous de cette célébration ?

Denis Hawner : « Plusieurs manifestations d’envergure rythmeront l’année. Du 11 au 13 juin, nous organisons « les grands rassemblements » dans 4 villes de France : Carcassonne, Lille, Metz et Nantes.
L’objectif est de faire connaître notre mouvement au plus près des habitants, en installant nos campements et nos villages citoyens au cœur des villes pour faire découvrir le scoutisme laïc et notre pédagogie basée sur l’éducation par l’action. Nous participerons au 22ème « Jamboree », le rassemblement mondial du scoutisme (27 juillet-7 août), en Suède.
Nous mènerons différentes actions de sensibilisation durant les 320 séjours de « vacances adaptées » auprès des enfants et des jeunes adultes en situation de handicap mental. Nous organisons un festival citoyen et festif, « les Transhumances », autour des valeurs de l’association et des problématiques de la jeunesse, au Centre international de Bécours, dans l’Aveyron. Enfin, un colloque à l’Unesco aura lieu le 26 novembre, avec pour objectif de réfléchir à la construction d’un scoutisme laïc pour le XXIème siècle. Intitulé « L’éveil de la jeunesse à la citoyenneté », ce colloque sera l’occasion d’une réflexion sur l’éducation à la citoyenneté, avec des partenaires comme l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV), le Conseil Parisien de la Jeunesse (CPJ) ou encore l’Association Nationale des Conseils d’Enfants et de Jeunes (Anacej). »

Quel rôle jouent les vacances dans votre mouvement ?

Denis Hawner : « Nous sommes sur la même ligne que l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances : l’accès aux vacances pour tous. Les vacances sont un facteur d’insertion sociale, renforcent les liens, favorisent la mixité et la cohésion sociale. Selon nous, elles s’inscrivent également dans un projet pédagogique, privilégiant l’éducation par l’action et la pratique quotidienne de la citoyenneté. »

L’ANCV soutient par des aides aux projets vacances vos séjours « vacances adaptées » destinés aux enfants et jeunes adultes en situation de handicap. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Denis Hawner : « Nous sommes l’un des précurseurs sur les vacances adaptées des enfants en situation de handicap mental. Nous accueillons ce public depuis 1948. Près de 400 séjours (enfants et jeunes adultes) se déroulent chaque année. La plupart de ces séjours comptent de 10 à 25 jeunes encadrés par des équipes d’animation sensibilisées et formées au monde du handicap. L’ANCV apporte une aide financière entre 200 et 400 euros par enfant ou par jeune adulte. »

Pour en savoir plus :

www.eedf.fr, le site des Eclaireuses et Eclaireurs de France (EEDF)
www.scoo.fr, le site communautaire des EEDF
www.100anseedf.fr, le site du centenaire des EEDF

Revenir en haut de la page