Le rugby au service de l’insertion

A l'invitation de l’association Drop de Béton, l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) a participé le 15 mars, dans la salle René Coty, au Sénat, à une matinée de débats autour du rugby comme outil d’insertion sociale pour les jeunes. Retour sur une rencontre riche en témoignages, en partage d’expériences et placée sous le signe de l’émotion.

Le partenariat avec Drop de Béton s’inscrit bien dans la mission solidaire de l’Agence : favoriser l’accès à la pratique sportive des jeunes fragilisés dans une démarche d’insertion. Le rapprochement avec cette association qui a fait du rugby un moyen d’insertion sociale résulte d’un constat commun. Le rugby est utilisé comme un support d’intervention pédagogique par l’association, et sa vocation est de créer du lien social, autant d’éléments qui correspondent à la doctrine de l’Agence.
Pour Nicolas Randy, chef de service jeunes, famille et handicap à la direction des politiques sociales de l’ANCV, « ce partenariat est aussi un coup de foudre professionnel car nous partageons des valeurs communes de solidarité, de partage et de bien-vivre ensemble ».
L’Agence soutient, par exemple, l’achat de fauteuil roulant adapté à la pratique du rugby.
Aujourd’hui engagée dans un rééquilibrage de ses aides en faveur des vacances au détriment de l’accès à la pratique sportive, l’Agence mène une réflexion avec Drop de Béton pour faire évoluer le partenariat vers des séjours sportifs de vacances. « Ces séjours pourraient être complémentaires des actions de proximité et pourraient servir à identifier des jeunes en vue d’un futur accompagnement ».

>> Lire l'article dans son intégralité
>> plus d'informations sur l'association Drop de Béton

Revenir en haut de la page