Les Alpes-Maritimes adoptent Seniors en Vacances

Seniors en Vacances : une première avec le Conseil général des Alpes-Maritimes
Eric Ciotti, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, et Dominique Ktorza, Directrice des politiques sociales de l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances, ont signé le 27 février la convention « Seniors en Vacances ». C’est la première fois qu’une collectivité territoriale départementale s’engage dans le programme phare de l’Agence.

Cette convention est destinée à faciliter le départ en vacances des seniors qui en sont exclus pour des raisons économiques, psychologiques, sociales ou liées à leur état de handicap. Elle s’inscrit clairement dans une démarche de prévention à l’égard d’un public parfois fragilisé. Pour cette année 2012, il est prévu d’organiser au moins de 3 voyages de 50 personnes avec des séjours éclectiques (mer, montagne, campagne…).

Une première nationale pour rompre le quotidien des personnes âgées

Cette convention crée un véritable partenariat entre l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) et le Conseil général des Alpes-Maritimes. Grâce à sa Maison Départementale des Seniors, le département pourra informer le public sur le programme « Seniors en Vacances » de l’ANCV, recueillera et traitera les demandes de participation aux séjours organisés.

Une politique volontariste en faveur des seniors

« Seniors en Vacances » est un dispositif développé depuis 2007 par l’ANCV, qui permet aux personnes âgées de 60 ans ou plus de partir en voyage à tarifs préférentiels. Cette démarche s’inscrit pleinement dans le cadre du schéma gérontologique départemental 2012-2016 du Conseil général des Alpes-Maritimes. Ce plan vise à valoriser la place des seniors dans la société, notamment par le maintien de l’activité et du lien social, en facilitant l’accès aux vacances.

Seniors en Vacances, une réponse aux enjeux du vieillissement

Au-delà de la création du lien social, Seniors en Vacances est aussi un outil de prévention pour la santé des personnes âgées, alors que les pouvoirs publics viennent de consacrer 2012 comme l’année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle. « L’enjeu est bien d’intervenir en amont pour éviter ou retarder les effets du vieillissement, de la perte d’autonomie, retarder la survenance de la dépendance », a précisé Dominique Ktorza, à l’occasion de la signature de cette convention.

Plus d’informations sur Seniors en Vacances :
http://seniorsenvacances.ancv.com/

Revenir en haut de la page