Les Glénans : la voile au service du vivre-ensemble

Ecole de voile, école de mer, école de vie… Les Glénans ont pour mission de favoriser la pratique de la voile pour le plus grand nombre, grâce à une pédagogie centrée sur l’apprentissage de l’autonomie et de la vie en collectivité. Proche des valeurs de cette école pas comme les autres, l’ANCV soutient des croisières et de séjours éducatifs de navigation pour les jeunes en difficulté ou les personnes en situation de handicap. Fort d’un premier bilan positif, le partenariat a été renouvelée pour l’année 2016.

Le partenariat avec l’école Les Glénans a été initié en 2014 avec pour objectif de faire de la voile un support d’action pour développer chez les jeunes en situation de précarité ou de rupture (« jeunes résidents des territoires sensibles ») l’esprit d’autonomie, la prise de responsabilité, le sens du partage et  du collectif. Des séjours éducatifs de navigation (5 à 7 jours) ont pu être organisés dans les trois bases nautiques de Bretagne (Concarneau, Ile d’Arz, Archipel des Glénans), bénéficiant à une quarantaine de jeunes âgés de 16 à 25 ans en 2015. Identifiés grâce aux structures sociales locales (mairie, centre d’éducation renforcée, collège en difficulté, association…), ces jeunes repartent différents de leur croisière en bateau.

L’impact sur les jeunes est vraiment bénéfique : au-delà de l’apprentissage de la vie en collectivité, la pratique de la voile permet de redynamiser la relation éducateurs-jeunes, de faire découvrir le monde de la voile et parfois d’éveiller une passion, conduisant certains vers une vraie voie d’insertion professionnelle, explique Nicolas Roncière, le responsable de la base nautique de l’Ile d’Arz, dans le golfe du Morbihan.

Les jeunes et les adultes en situation de handicap sont également au centre de ce partenariat. Des « stages nautiques handi » ont pu avoir lieu en 2015, permettant à 47 participants d’avoir accès à la navigation. Deux formules sont possibles : participer à un séjour nautique adapté, avec un groupe préconstitué, ou intégrer directement un séjour classique pour les plus autonomes. La voile est un formidable terrain d’aventure et d’expression pour les personnes en situation de handicap. Elles peuvent, le temps d’un séjour, s’offrir un moment de liberté et nouer des liens étroits au sein du groupe, loin des tracas du quotidien.

Vers une année de renouveau en 2016

 Aujourd’hui, l’enjeu du partenariat consiste à mieux faire connaître la dimension pédagogique et éducative de la voile auprès des éducateurs et des professionnels de l’action sociale, mais aussi des jeunes âgés de 18 à 25 ans.

2016 est une année de renouveau de nos partenariats. Avec l’ANCV, nous visons un public plus large : les jeunes qui fréquentent les missions locales ou ceux placés en foyers éducatifs par la Protection de l’enfance ou la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ)… Nous ne sommes pas des éducateurs spécialisés. Par contre, la pratique de l’activité nautique peut servir à un projet associatif fort, basé sur le vivre-ensemble. Nous avons l’ambition d’accueillir un plus grand nombre de structures, et de donner ainsi à ces jeunes la possibilité d’accéder à la pratique de la voile. Nous souhaitons aussi être mieux identifiés auprès des 18-25 ans désirant concrétiser un premier projet de départ en vacances », dévoile Nicolas Roncière.

L’école des Glénans, une école de vie

Les Glénans enseignent plus que des techniques de navigation. Les stagiaires découvrent la beauté du paysage marin. Ils apprennent à regarder la mer, à repérer les côtes, à scruter le ciel et l’horizon, à lire la houle, à prévoir la météo. Ils sentent le vent, observent les courants, les marées. Ils admirent la flore des îles et des dunes, les fonds marins, les grèves et leurs. Les Glénans attachent autant d’attention à la formation nautique qu’à l’apprentissage de la vie collective sur mer et à terre. Les stagiaires et les moniteurs participent à l’élaboration des programmes de navigation et à la vie commune sur la base. À tour de rôle, ils partagent les tâches de la vie quotidienne au sein des bordées coordonnées par les maîtres et maîtresses de maison. Aux Glénans, l’accent est mis sur le développement de l’autonomie et la prise de responsabilité, l’entraide et le partage.

Pour en savoir plus : http://www.glenans.asso.fr/fr/

Revenir en haut de la page