Une croissance de 4,8 % pour les Chèques-Vacances

Avec une croissance de 4,8% du volume d’émission sur les six premiers mois de l’année, les Chèques-Vacances connaissent une croissance sensible. Cette hausse significative par rapport à 2010 concerne l’ensemble des segments : comités d’entreprise, grands clients publics, collectivités territoriales et petites entreprises.

Sur les six premiers mois de l’année 2011, le volume d’émission de Chèques-Vacances a progressé de 4,8% pour atteindre 1,04 milliard d’euros. Sachant qu’il représente 77% des ventes annuelles, ce résultat laisse augurer une forte progression de 5 % des Chèques-Vacances en 2011. Le nombre de bénéficiaires qui a atteint 3,4 millions en 2010 pourrait s’accroître de 250 000 au cours de cette année.

Ces bons résultats s’expliquent par la mise en place du Chèque-Vacances par 890 nouveaux comités d’entreprise tels que ceux d’Eurocopter, Manpower Ile-de-France et Zannier. Les commandes de Chèques-Vacances sont aussi en forte hausse auprès des grands organismes publics (CGOS-action sociale de la fonction publique hospitalière, comités d’entreprise de Pôle emploi, DGAFP-action sociale interministérielle) et des collectivités territoriales toutes tailles confondues. Les comités d’entreprise hors grands comptes sont en progression de 4,8%. Sur le marché des petites entreprises de moins de 50 salariés, les ventes décollent de 45 %, avec la mise en oeuvre des mesures de simplification introduites par la réforme de 2009.

Ces résultats semestriels en hausse confirment surtout l’attachement des salariés aux Chèques-Vacances. « Dans un contexte d’incertitude sur le pouvoir d’achat, les salariés restent très fortement demandeurs d’une intervention de leur CE pour les aider à partir en vacances ou à maintenir la qualité de leurs vacances », explique Philippe Kaspi, directeur général de l’ANCV. Accepté par 170 000 professionnels du tourisme et des loisirs sur l’ensemble du territoire, le Chèque-Vacances répond bien aux attentes des Français en matière de voyages et de tourisme, en les laissant totalement libres de leurs séjours en France.
C’est pour répondre à cette forte demande des salariés que les comités d’entreprises développent le Chèque-Vacances.

Dans l’économie du tourisme et des loisirs, le Chèque-Vacances pèse plus de 1,3 milliard d’euros, faisant de l’ANCV un poids lourd du secteur. Les utilisateurs de Chèques-Vacances dépensent en moyenne quatre fois plus que le montant de leur chéquier, contribuant ainsi à hauteur de 5 milliards d’euros par an aux retombées économiques dans le secteur touristique.

7 juillet 2011

Revenir en haut de la page