Les vacances au service des politiques sociales

L’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances est un établissement public dont la mission est de favoriser le départ en vacances du plus grand nombre et réduire les inégalités dans l'accès aux vacances et aux loisirs.

Pour lutter contre la fracture touristique, l'ANCV mène des actions de solidarité en soutenant le départ en vacances des publics les plus fragiles.

Ces actions de solidarité sont financées grâce aux excédents de gestion générés par l'activité du Chèque-Vacances. Ce modèle économique vertueux solidaire, qui fait la force de notre établissement public, n’existe nulle part ailleurs.

 

Quatre publics prioritaires :

  • les jeunes adultes,
  • les personnes en situation de handicap,
  • les personnes âgées,
  • les familles notamment monoparentales.

 

Pour chacun de ces publics, l’ANCV, entourée de ses partenaires, développe des programmes de vacances répondant à des objectifs majeurs des politiques de cohésion sociale de l’Etat.

Quatre orientations prioritaires : 

L' inclusion des personnes en situation de handicap :

Les vacances permettent d’apporter une réponse à des besoins spécifiques bien identifiés par l’ANCV et partagés avec ses partenaires : organisation de départ en famille, séjours adaptés pour les personnes en grande dépendance…

Les vacances contribuent :

  • à l’intégration en milieu ordinaire
  • à s’évader, faire de nouvelles connaissances
  • à créer une rupture avec le quotidien et oublier
  • au répit des aidants en toute sérénité…

La lutte contre l’isolement et la dépendance des seniors :

Les vacances contribuent à la prévention des effets du vieillissement et de la dépendance. Elles soutiennent le maintien à domicile des personnes âgées dans de meilleures conditions de santé physique, mentale et sociale.

Les vacances contribuent :

  • à l’amélioration de la sante physiologique et psychique
  • à la rupture avec le quotidien
  • au répit des aidants familiaux…

L'insertion des publics fragiles issus des territoires en difficulté :

Les vacances sont un facteur d’insertion sociale, culturelle et professionnelle pour ces populations souvent éloignées et isolées.

Les vacances contribuent :

  • à la remobilisation et parfois canalisation des énergies pour la recherche d’un emploi, d’une formation, la scolarité
  • à l’acquisition de capacités sociales et d’autonomisation
  • à l’acquisition de connaissances (culturelles, sites et monuments, activités de loisirs)…

L'insertion socioprofessionnelle des personnes en situation de grande exclusion :

Les vacances jouent un rôle avéré de remobilisation et consolident le savoir-faire et le savoir-être.

Les vacances contribuent :

  • au resserrement des liens familiaux, renforcement du lien social
  • à la détente, épanouissement, prise de recul avec le quotidien
  • à l’émancipation, reconquête de l’estime de soi et sentiment de normalité sociale…

 

Pour aller plus loin :

Découvrez l'interview de Dominique Ktorza, Directrice des Politiques Sociales, sur les apports des vacances et le rôle joué par l'ANCV

Revenir en haut de la page