Une responsabilité sociétale

L’Agence a fait de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) un axe majeur de sa stratégie d’entreprise. Elle se traduit par son implantation, sa politique d’Investissement Socialement Responsable (ISR), ses actions de développement durable au quotidien et son adhésion au Club développement durable des établissements et entreprises publics.

  1. Un ancrage territorial qui fait sens
  2. Des investissements examinés à la loupe
  3. Une adhésion au Club développement durable des établissements et entreprises publics (CDDEP)
  4. Une démarche qualité volontariste

Un ancrage territorial qui fait sens

En 2014, l’Agence confirmait sa présence à Sarcelles après une décennie de présence en rachetant ses locaux. Dès l’installation de son siège au 36 boulevard Henri Bergson, en 2005, l’Agence est entrée en contact avec les services sociaux de Sarcelles. Par l’intermédiaire de la Fédération des centres sociaux et socio-culturels de France (FCSF), leur partenaire commun, elle a soutenu dès 2007 les premiers projets de départ de Sarcellois. Très impliquée dans l’essor du territoire, l’Agence a toujours confié l’essentiel de ses recrutements à des acteurs locaux : Pôle Emploi, associations d’insertion, Cap Emploi, missions locales ou agences d’intérim... Ainsi, plus de 40 % de ses collaborateurs travaillant au siège résident dans le Val d’Oise. L’Agence verse également sa taxe d’apprentissage à un établissement du Val d’Oise. Dans le même temps, la ville de Sarcelles s’est transformée. L’arrivée du tramway, l’amélioration des infrastructures routières, l’action des services communaux et l’installation de nouveaux commerces et restaurants font aujourd’hui de son centre-ville un lieu ouvert et vivant. En faisant l’acquisition de ses locaux, l’Agence s’inscrit durablement dans un environnement en écho à ses missions sociales et solidaires. 

40 % des collaborateurs de l’ANCV travaillant au siège résident dans le Val d’Oise.
Laurent Billerot, chef du service RH à l'ANCV

Des investissements examinés à la loupe

L’ANCV intègre chaque année davantage les préoccupations sociale, environnementales et économiques dans ses activités et dans ses interactions avec ses partenaires. Une partie de son modèle économique reposant sur les revenus de ses placements financiers, elle a choisi depuis 2009, de s’engager dans une démarche d’investissement socialement responsable (ISR) qui consiste à privilégier les critères sociaux, environnementaux et de gouvernance dans les choix d’investissement. Dans le cadre de la sécurisation de sa gestion financière l’Agence a instauré une charte d’investissement, principal instrument de pilotage et d’arbitrage de la stratégie de placements. En 2014, elle a opté pour cinq fonds communs de placement ISR proposés par des sociétés de gestion sélectionnées par appel d’offres. Cette démarche lui permet de disposer de placements respectant des critères ESG (environnement, social, gouvernance). L’objectif à horizon 2016, est d’avoir 100% des actifs financiers dédiés à des FCP en ISR.

Évalués par une agence indépendante EthiFinance,  les investissements de l’Agence bénéficient d’un bon classement en matière de responsabilité sociale.

Cette politique [...] s’inscrit surtout dans notre philosophie, qui est d’œuvrer pour un monde plus responsable et solidaire.

Mamadou Diop, responsable des Services Finances et Achats à l’ANCV

Une adhésion au Club développement durable des établissements et entreprises publics (CDDEP)

L'Agence a signé le 18 décembre 2014 la Charte du CDDEP.Cette adhésion lui a permis de dresser un état des lieux, d'améliorer le pilotage et de bénéficier d’un partage d’expérience. « Nous avons de prime abord effectué l’état des lieux des actions réalisées depuis la circulaire de 2008, coup d’envoi de la mobilisation du service public, explique Joseph Belladonna, chef du service logistique et pilote de la démarche développement durable. Nous nous sommes aperçus que l’ensemble des objectifs fixés alors avaient été atteints. » Au nombre d’une cinquantaine, les indicateurs de suivi qui existaient, de manière dispersée, dans les différentes directions de l’Agence ont été réunis au sein d’un nouveau tableau de pilotage. Ils révèlent qu’en 6 ans, le taux moyen d’émission de CO2 des voitures particulières mises à la disposition des collaborateurs a chuté de 160 à 100 g/km. À ce résultat s’ajoute l’achat d’un premier véhicule électrique en 2014, la formation de 46 commerciaux à l’éco-conduite en 2013, la généralisation de la visio-conférence pour les réunions de courte durée ou encore le ramassage et le recyclage, au siège, de 100 % du papier usagé.

Pour en savoir plus sur le Club développement durable des établissements et entreprises publics 
Pour en savoir plus sur la charte développement durable

 

L’adhésion au Club constitue à la fois un aboutissement et un tremplin car nous allons bénéficier du soutien et du retour d’expérience des 70 autres membres
Joseph Belladonna, chef du service logistiques et pilote de la démarche développement durable.

Une démarche qualité volontariste

Le développement de la mission sociale de l’ANCV s’appuie sur une démarche qualité globale engagée depuis plusieurs années, pour la plus grande satisfaction de ses clients et de ses salariés

Depuis 2005, l’Agence poursuit chaque année sa démarche d’amélioration qualité pour optimiser la performance de son fonctionnement, et  s’engage à rechercher la satisfaction de ses clients et l’amélioration continue en s’appuyant sur son système de management, certifié ISO 9001 et ce depuis 2007
Les comptes financiers 2014, comme 2013 ont été certifiés sans réserve, preuve d’une gestion saine et d’une présentation transparente des comptes.

L’Agence a poursuivi sa politique de gestion des risques par la mise en place de plans d’actions destinés à réduire les risques majeurs identifiés en 2012, ainsi que par l’instauration d’un programme d’audit pour améliorer la performance (audit des activités marketing et communication, audit sur la sécurité informatique, audit environnemental, technique et sécurité des installations…).

 

Revenir en haut de la page