Partir pour mieux revenir

« Que reste-il de nos amours, que reste-t-il de ces beaux jours, … »

 

 

 

 

 

Parce que les élus en charge des affaires sociales sont bien souvent en première ligne pour repérer et accompagner les populations fragiles, dont les aidants, l’ANCV travaille en lien étroit avec les collectivités, et notamment les Centres communaux d’action sociale (CCAS), depuis plus de 10 ans. Sa présence au Congrès de l’UNCCAS en témoigne. L’occasion de rappeler, au cours d’une conférence en 2018, en quoi les séjours aidants – aidés, proposés dans la cadre du programme Séniors en Vacances, sont une excellente solution de répit. Non seulement pour changer d’air et se mettre les pieds sous la table, mais aussi pour prendre soin de soi, grâce à des groupes de parole ou des ateliers de bien-être et enfin, se rendre compte que l’on n’est pas seul.

c’est sur cette musique nostalgique de Charles Trenet, que nous découvrons les participants de l’un des séjours aidant-aidés de l’ANCV. Des séjours organisés depuis 2008 qui ont permis à 10 000 aidants comme ceux du film, de partir en vacances, avec leur proche. Gym douce, sorties, atelier cocktails ou chants, farniente au soleil, … on y rit, on danse, on y fait la fête et on en profite, pour mieux repartir, ensemble, au quotidien. Des instants de répit plébiscités par les tous aidants comme par leurs aidés.

 

 

 

Revenir en haut de la page