Accueil > Toutes les actualités > Florence Herman : "Les vacances au service du Bien Vieillir sont une forme d'innovation sociale périphérique"
Revenir à la liste des actualités

Florence Herman : "Les vacances au service du Bien Vieillir sont une forme d'innovation sociale périphérique"

Chargée de développement action sociale à l'ANCV et doctorante en sociologie de la vieillesse à l'Université*, Florence Herman parcourt le terrain tout au long de l'année pour, entre autres, inciter et convaincre les acteurs gérontologiques à mettre en place le programme Seniors en Vacances dans une logique de prévention de vieillissement et de lutte contre l’isolement.

Forte de son expérience, elle a enquêté durant plus d'un an (16 entretiens en face-à-face, visite de 5 équipements touristiques) sur la manière dont travaillent ces acteurs (caisses de retraite, CCAS, établissements d’hébergement pour personnes âgées, centres sociaux, clubs de retraités...) avec les professionnels du tourisme (villages et centres de vacances...) lorsqu'ils accueillent du public âgé sur des séjours de vacances. Son mémoire intitulé "Des GIR aux GIR, acteurs de la gérontologie et professionnels du tourisme face au Bien vieillir" met en évidence l'importance des vacances dans la dynamique de prévention du vieillissement et souligne la capacité d'innovation jouée par ces deux acteurs lorsqu'ils mettent en place des séjours pour accueillir les personnes âgées fragilisées sur des lieux de vacances. Ce savoir-faire acquis avec le temps et dans la rencontre humaine constitue aujourd'hui un atout en matière d'inclusion des personnes âgées dans la société, surtout dans un contexte de réduction des aides de l'Etat.

*Laboratoire CERIES - Université de Lille 3

Il vous suffit de cliquer sur une question pour entendre la réponse de Florence Herman.

1/ Vous avez enquêté sur deux mondes professionnels aux antipodes : les acteurs gérontologiques et les professionnels du tourisme. Contrairement aux idées reçues, ces deux mondes, en travaillant ensemble sur le programme Seniors en Vacances, font preuve d'une collaboration utile au service du Bien vieillir. Ces deux acteurs jouent, selon vous, le rôle "d'innovateurs périphériques" ? Pourriez-vous nous en dire plus ?

2/ En quoi les vacances contribuent-elles à favoriser la prévention du vieillissement des personnes âgées ? Quelles sont les remontées et les ressentis des porteurs de projets et des acteurs de terrain ?
 
3/ Face au défi du vieillissement, quelle place peut occuper le programme Seniors en Vacances à l'avenir ?
 
Pour en savoir plus:
 
Les publications de Vincent Caradec
https://www.cairn.info/publications-de-Caradec-Vincent--1749.htm
Les publications de Dominique Argoud
https://www.cairn.info/publications-de-Argoud-Dominique--33694.htm
Les publications d'Anne-Marie Guillemard
https://www.cairn.info/publications-de-Guillemard-Anne-Marie--16817.htm
Revenir en haut de la page