Accueil > Se connecter à l'espace particulier

Que faire en cas de perte, vol ou d'échange ?

Vos chèques sont arrivés en fin de validité et vous voulez effectuer une demande d’échange ?

Vos chèques sont valables 2 ans en plus de leur année d'émission (un chèque émis en 2018 est valable jusqu'au 31/12/2020) et échangeable sur demande jusqu'au 31 mars de l'année suivant la fin de validité (pour être prise en compte, toute demande devra être d’un montant au moins égal à 30€).

Pour consulter les conditions générales d'échange des Chèques-Vacances et Coupons Sport : cliquez ici.

L’espace d’échange rouvrira en décembre prochain et vous permettra de remplacer vos Chèques-Vacances ou Coupons Sport (émis en 2016) arrivant en fin de validité le 31 décembre 2018.
La réouverture de ce service vous sera notifiée sur l’Espace dédié :
https://porteurs.ancv.com/

Vous voulez effectuer une déclaration de perte ou vol ?

  • Vous êtes un agent actif ou un retraité de la fonction publique d’Etat
    Rendez-vous sur ce site : https://www.fonctionpublique-chequesvacances.fr/cv/web/faq
  • Vous êtes un salarié ou un retraité du secteur privé ou de la fonction publique territoriale ou hospitalière
    Rendez-vous sur l'espace dédié : https://porteurs.ancv.com/

Dès leur réception les titres sont sous votre responsabilité. En cas de perte ou de vol, il n’est pas possible de faire opposition sur le Chèque-Vacances et sur le Coupon sport.
En revanche, il vous est possible de faire une demande de mise en recherche des titres disparus auprès de l’ANCV.

Pour effectuer cette demande, vous devez vous créer un compte sur l’espace dédié. Au préalable, munissez-vous des numéros et de l’année d’émission des titres disparus ainsi que du numéro de l’organisme qui vous les a attribués. Ces informations sont nécessaires pour enregistrer votre déclaration de perte ou vol.

La demande de mise en recherche ne présente pas les caractéristiques d’une opposition telle que celle existant pour les chèques bancaires. Ce dispositif offre la possibilité de réémettre le montant des titres qui n’auront pas été présentés au remboursement au 31 mars de l’année suivant la fin de validité, par des prestataires conventionnés auprès de l’ANCV.

Revenir en haut de la page